S'AFFIRMER DANS LES RELATIONS PROFESSIONNELLES.

 

affirmation bruche 

"Je pense que la meilleure défense c'est l'attaque".

"Je défends sincèrement mes idées".

"J'aimerais savoir dire non plus souvent".

"Je prêche le faux pour savoir le vrai".

Parmi ces quatre phrases, une seule émane de quelqu'un à l'aise avec l'Affirmation de Soi. Les autres opinions sont d'une autre nature. Nous allons voir ce qu'est l'Affirmation de Soi et aussi, ce qu'elle n'est pas.

 

Quelques formations :

S’affirmer dans son milieu professionnel, oser dire

S'affirmer dans une équipe, savoir dire

QU'EST-CE QUE L'AFFIRMATION DE SOI ?

C'est une attitude toute simple qui permet à tout moment de prendre du recul face aux situations. Elle permet de faire grandir son espace intérieur pour recevoir l'autre et pouvoir juger de l'opportunité de ses propres réactions. Pour le dire différemment, c'est une école de liberté intérieure, en ce qu'elle laisse libre cours à l'invention, à la créativité. Elle est dynamique, elle permet de prendre du recul sans se désolidariser de la situation ou des personnes. C'est un équilibre entre ce que je suis et la règle du jeu établie par les autres. Elle autorise à s'appuyer sur l'autre sans l'écraser, ni perdre sa propre spécificité. Ceci permet de dire "non" facilement, et à accepter le refus de l'autre.

OU LE BÂT BLESSE-T-IL ?

A la lecture de cette définition on se demande ce qui peut bien empêcher tout un chacun de s'affirmer. La réponse est simple : c'est la peur. Elle va se manifester de différentes manières suivant les individus, mais elle est commune à tout le monde. Commençons donc, par la réhabiliter : pouvons-nous imaginer ce que serait devenue l'humanité si l'homme des cavernes n'avait pas eu peur du mammouth ? Inutile de pousser plus loin la démonstration, il nous apparaît clairement que la peur est essentielle à notre survie, parce qu'elle est un signal d'alarme. Ensuite, les choses se gâtent et nous pourrons répondre à ce signal en fonction d'un apprentissage conçu durant notre enfance. Or la peur, ou plutôt le signal d'alarme, après un parcours réflexe, transite par le siège de la mémoire, et aboutit finalement au cortex. Le signal est analysé et interprété en fonction des informations acquises par l'expérience. On le voit, la peur se fait par association d'idées ou d'images et, plus on a emmagasiné d'images effrayantes, plus la réalité peut être perçue comme dangereuse.

Le remède consistera à considérer la situation présente à l'aide de faits concrets et objectifs, à se préparer en fonction de ces éléments réels. Une fois l'action terminée, il faudra la classer dans sa mémoire au rayon des "réussites" afin que l'inconscient puisse le réutiliser ultérieurement.

Les outils, utilisables pour modifier son comportement, peuvent être les jeux de rôle, une discussion avec une personne "affirmée", la réflexion par écrit ; en fait, toute action qui permettra à l'individu de prendre du recul, de se décoller de sa peur et de se libérer pour voir le monder sous un autre jour. Pour cela il faut du courage, car le premier pas coûte, de la persévérance car le second essai est aussi difficile et de la confiance en soi pour changer des réflexes issus de l'enfance.

Mais le courage, n'est-ce pas de la peur transformée en action ? Dans le registre des peurs, on peut distinguer trois formes principales : la peur fuite, la peur agressivité, la peur manipulation.

LA PEUR "FUITE".

Elle est la plus facile à repérer. Elle s'exprime sous des termes comme : "J'aimerais savoir dire "non" plus souvent". "J'ai tendance à m'effacer quand l'autre élève la voix". Ces phrases sont des exemples de ce que subit l'individu habité par la peur "fuite". La personne voit bien ce qu'il faudrait faire, mais n'ose pas ou attend tellement que les autres ont eu le temps de passer devant. Cette attitude entrave la performance professionnelle puisque la personne reste en général très en deçà de ses possibilités.

LA PEUR "AGRESSIVITÉ".

Elle se confond parfois avec l'affirmation, mais rajoute au trouble et à la confusion, elle remplace souvent l'objet par le sujet. Elle s'exprime : "Je pense que la meilleure défense c'est l'attaque". "J'ai du mal à maîtriser mon temps de parole". Pour l'agressif, le milieu est un lieu de combat qui se gagne par la rapidité et la force de l'intervention. La peur est combattue par la violence, elle s'extériorise sur les autres ou soi-même. Elle laisse un goût d'amertume.

LA PEUR "MANIPULATION".

Elle se cache sous des dehors bien gentils, des pattes de velours. Tant qu'elle n'est pas découverte, elle est très efficace, mais ne permet pas à son utilisateur d'éprouver réellement ce dont il est capable. "Je prêche le faux pour savoir le vrai". " Je sais que je vais gagner quand je prends l'autre de court". Ces deux phrases nous entraînent dans le monde factice du manipulateur. Il pense sa compétence insuffisante et tente de cacher son incapacité supposée sous des subterfuges.

ALORS, L'AFFIRMATION A-T-ELLE RÉPONSE à TOUT ?

L'affirmation n'a pas réponse à tout, mais c'est un des éléments de sa force. La technique aide à comprendre que la fuite est la cause de la peur et non l'inverse. Étape par étape, on va oser affronter les situations et se rendre compte qu'après avoir exploré un nouveau comportement, les attitudes des autres n'ont pas changé; mieux encore, ils ne se sont même pas rendu compte de l'effort surhumain fourni pour atteindre le résultat. La formation aide à comprendre qu'il est tout à fait possible de reconnaître son erreur si on apporte dans le même temps le palliatif. On peut expérimenter que parler gentiment à son collaborateur n'entraîne pas de sa part un comportement familier. En revanche, on constatera peut-être que les informations arrivent plus vite et de façon plus complète.

La technique permet de :

  • Présenter ses demandes directement, sans passer par un tiers ou un subterfuge. Ainsi, lorsque Roseline vers deux heures, trouve le lavabo encombré de tasses à café sales, elle les lave en faisant le plus de bruit possible et en maugréant : "Ils me prennent pour leur "bonniche", c'est incroyable, et alors, ils font comment chez eux ? Y en a qui sont pas gênés quand même !" En utilisant une technique affirmative, elle profitera d'une pause café et, aussi posément que possible, dira : "Je pense qu'il n'est pas juste que tous les jours je lave les tasses de tout le monde. A partir de maintenant, ça serait bien qu'on trouve une autre organisation, par exemple, prendre le parti que chacun lave sa tasse. Qu'en pensez-vous ?
  • Refuser ou faire accepter un compromis : Face à une demande de travail supplémentaire on aura la capacité de dire tranquillement non en argumentant sans se justifier, ni agresser, ni finir par accepter alors qu'on avait juré, la dernière fois, que ce serait la dernière et qu'il n'y fallait plus revenir.
  • Résoudre des situations conflictuelles. La personne formée sait employer la bonne méthode pour mettre fin au conflit larvé qui couve dans le service et qui fait perdre tant de temps.
  • Valoriser, réprimander, faire les mises au point.. On trouvera les mots justes pour remercier et féliciter un collaborateur de la qualité de son travail. Il deviendra plus aisé de faire rapidement les mises au point nécessaires, on perdra l'habitude d'attendre la grosse crise pour faire les remises en cause.

EN GUISE DE CONCLUSION.

"Je sais en général protester avec efficacité". "Je suis capable de dire que je n'ai pas compris". "Je prends les gens comme ils sont, sans préjugés". "Je sais susciter écoute et attention". "Je distingue les points forts chez les autres". Voici quelques réflexions qui pourraient être émises par une personne "affirmée". Elle sait qu'elle ne craint rien, parce qu'elle ne risque rien. Elle a expérimenté la célèbre phrase de l'oracle de Delphes reprise par Socrate : "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux."

L'Affirmation de Soi se met en place, d'une part, lorsque je réalise où sont mes forces, mes points d'ancrage pour explorer de nouvelles solutions, et, d'autre part, quand j'ai accepté de reconnaître mes points faibles pour les assumer, sans les projeter sur les autres et sans me culpabiliser. L'affirmation de Soi permet de gagner du temps de l'efficacité dans son travail. Elle est aussi, comme le bonheur, une façon de voyager.

 

FORMATIONS INTER ASSURÉES

logo-8chaises-ecran

Lorsque le nombre de participants est insuffisant pour faire un groupe, nous proposons une formation personnalisée, 80% de nos stages sont réalisables sous cette forme.

Les stages inter animés par nos permanents sont ouverts à 3 personnes.

FORMATIONS PERSONNALISÉES

logo-bureau-chef

Ce sont des formations individuelles dont le programme est défini avec le participant.

Elles permettent dans un temps court de répondre à l'essentiel des demandes.

Voir les stages de formations personnalisées...

FORMATIONS NOUVELLES

logo-tour-de-tablePropositions originales pour les nouvelles générations (s'adapter au milieu) ou pour les plus anciens (les comprendre)... Sont également traités des sujets comme : "Comment profiter pleinement de sa formation...", "Accueillir et former les nouveaux talents", "Se préparer à passer le relais pour une retraite active",...